Stratégie:concepts

Chapitre
D
u grec
strategia
, la stra tégie est l’art du général. L’art de celui qui mène les
armées au combat. Le penseur le plus ancien et toujours infl
uant en matière
de stratégie est sans aucun doute Sun Tse, un théoricien militaire qui vécut en Chine
environ cinq ans avant notre ère. Son
Art de la guerre
est considéré comme le pre-
mier ouvrage sur la stratégie et la guerre. Sun Tse donne un ensemble de règles et
conseils organisés en treize chapitres allant des calculs préliminaires auxquels les
généraux doivent se plier, à l’utilisation d’agents secrets, en passant par les straté-
gies offensives et l’affrontement sur le terrain.
Gil Fiev et, dans son ouvrage
De la stratégie militaire à la stratégie d’entreprise
1
,
fait référence à Sun Tse. Il y décrit la stratégie comme se situant entre la pensée et
l’action ce qui rend la tâche du stratège particulièrement complexe car « pour penser
il faut douter, alors que pour agir il faut croire » (1991, p. 18). Pour l’aider dans cette
tâche, il dispose de prin cipes, très discutés cependant : ceux établis à l’école de guerre
avant 1914 par le maréchal Foch . C’est à leur sujet qu’un parallèle saisissant est fait
avec les enseignements du théoricien chinois illustrant là leur universalité millénaire.
Le premier principe, la concentration des forces, met l’accent sur l’accumulation de
1. G. Fievet,
De la stratégie militaire à la stratégie d’entreprise
, Paris, InterEditions, 1992.
Concepts
de stratégie
2
STRATÉGIES
20
moyens dans le temps et l’espace pour assurer une supériorité décisive. Le
deuxième est la liberté d’action ou la capacité d’agir quelles que soient les circons-
tances. Le troisième, l’économie des forces, est la mise œuvre dynamique des moyens
dans le but de rendre l’action effi
cace.
Ces trois principes sont des conditions nécessaires au succès mais sont loin d’être
suffi
sants. L’adaptabilité aux circonstances, la créativité indispensable face à un
univers d’incertitude, où la décision ne peut se faire à partir d’une vision arrêtée à
l’avance ou lorsque tout est entendu, sont les voies, certes diffi ciles et complexes,
qui mènent à la réussite. Car comme le dira Clau zewitz, directeur de l’académie
militaire de Berlin, plus de vingt siècles après Sun Tse, ce qui caractérise le plus la
guerre est le hasard. Dans un tel contexte, la reproduction de modèles hérités du
passé ne peut fonctionner. En revanche, une remise à plat des circonstances pour y
voir clair et une combinaison renouvelée des principes, en tant que guides pour
l’action plus que comme recette miracle, offrent des voies de solution.
Nous retrouvons dans les principes tous les ingrédients de la stratégie d’entreprise :
les atouts, les ressources et compétences sur lesquels les efforts vont idéalement
s’appuyer (premier principe) ; l’adaptation au contexte concurrentiel, technologique,
social et de marché à laquelle il est nécessaire de procéder si l’entreprise veut réussir
(deuxième principe) ; la mise en œuvre effi
cace des moyens, sans laquelle la stratégie
demeurerait un vain exercice intellectuel (troisième principe) ; enfi
n, la créativité qui
est indispensable à l’offre de solutions originales et différenciées et la mise en har-
monie de tensions internes et externes contradictoires auxquelles l’entreprise est
soumise (un méta principe qui transcende tous les autres).
Section
1

Défi
nition(s) de la stratégie d’entreprise
Section
2

Stratégie délibéré et stratégie émergente
Section
3

Concepts de stratégie
Section
1
DÉFINITION(S) DE LA STRATÉGIE D’ENTREPRISE
Les principes donnent les caractéristiques d’une « bonne » stratégie. Mais comment
peut-on défi nir cette dernière ? Différentes défi nitions de la stratégie d’entreprise sont
proposées par les experts en gestion. Toutefois de fortes similitudes existent entre
elles Par exemple, Michael Porter défi nit la stratégie comme « la création d’une posi-
tion unique et valorisante impliquant un ensemble différent d’activités » (M. E. Porter,
« What is Strategy »,
Harvard Business Review
, nov.-déc. 1996). Cette défi
nition met
l’accent sur la réalisation de quelque chose d’unique et par conséquent d’original. Il

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s