Breizh info:SIDA. La campagne d’affichage révèle des dissonances au sein du FN-discriminez les LGTB,ces fouteurs de merde

SIDA. La campagne d’affichage révèle des dissonances au sein du FN

sexe_hommes_touraine

24/11/2016 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les affiches posées par la société Decaux dans les grandes villes de France dans le cadre de la nouvelle campagne lancée par le ministère de la Santé sur la prévention du Sida n’auront pas tenu longtemps. Elles ont été enlevées dans la nuit de mardi à mercredi.

Clairement provocatrices et d’inspiration LGBT, ces affiches montraient divers couples homos accompagnés de messages tels que : « coup d’essai, pour un coup, coup d’un soir,avec un inconnu, s’éclater, pour une fois … ».

Plusieurs municipalités LR, sur les 130 concernées, avaient exigé leur enlèvement par la Sté Decaux qui a dû obtempérer. Le maire d’Angers, Christophe Béchu (soutien d’Alain Juppé),  a fait ôter les affiches près des écoles. Pas contente, Marisol Touraine, ministre de la Santé (PS), a annoncé son intention de porter plainte contre ces élus, tandis que le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme envoyait des signalements aux procureurs de la république après les nombreuses dégradations dont ces affiches avaient fait l’objet.

Cette affaire a provoqué une vraie cacophonie entre responsables du Front national. Alors que  Louis Aliot, vice-président du FN et Nicolas Bay, secrétaire général, ont parlé de propagande communautariste et d’indécence, que Pascal Gannat, président du groupe FN au conseil régional des Pays de la Loire, dénonçait « une provocation libérale libertaire, communautariste LGBTet immigrationniste», des élus proches de Florian Philippot  tweetaient « Chez LR il  n’y a plus de limites véritablement ».

Pour sa part, le  conseiller régional angevin (FN) Aymeric Merlaud tweetait : « Quelle honte de censurer de la prévention contre le VIH », avant de rajouter le lendemain : « Si on suit la logique, Christophe Béchu va proposer une loi interdisant aux homosexuels de se tenir la main et s’embrasser près des écoles ».

Quant à Marion Maréchal le Pen, celle-ci a déclaré : « Je pense que ces maires ont eu raison, ça ne tient pas tellement à la question de l’homosexualité, mais surtout à la façon dont sont présentés les comportements sexuels ».

De son côté, Florian Philippot s’est empressé d’affirmer – un peu vite ? – que « les questions sociétales ne seront pas au cœur de la campagne ».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

201 – 29834 Carhaix-Plouguer PDC1 SIREN : 794462200

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s