Le blog de Liliane Held-Khawam:Inde:la guerre contre le cash s’étend-t-elle à l’or et à l’argent?-impossible,ils sont cachés et insaisissables:pas fous les indiens comme les crétins occidentaux

Inde: La guerre contre le cash s’étendrait-elle à l’or et l’argent? Liliane Held-Khawam

1479858658_econ_india49-3

Je vous annonçais récemment le test grandeur nature sur le peuple indien de la suppression brutale de 80% du cash. (Suppression de 80% du cash en Inde)

La méthode est simple. Vous vous levez un matin et vous apprenez que les numéraires X, Y Z sont LEGALEMENT interdits.

Cela signifie que la monnaie centrale (le numéraire), la seule qui soit constitutionnellement LEGALE, est devenue ILLEGALE.

En parallèle, la monnaie bancaire ILLEGALE car émise hors de toute législation est devenue quasiment la seule autorisée.

Quand je vous avais posté l’article, le premier ministre indien se voulait rassurant. Il promettait de nouvelles coupures, mais aussi et surtout la possibilité de se présenter à n’importe quelle banque pour échanger les billets LEGAUX contre un compte bancaire chargé de monnaie ILLEGALE.

Pas si simple que ça l’opération dans la vraie vie.

Je vous mets un article de Bloomberg qui vous montre à quel point ramener les coupures dans un pays millénaire qui a fonctionné à la bonne franquette est compliqué.

Mais voilà, le gouvernement n’a pas le choix. Ou il est apte à mettre en place une société sans cash piloté par les incontournables entreprises globalisées américaines -et assimilées- de trafic de paiement pour qu’elles « monitorent » le pays, ou l’Inde doit renoncer à son statut de pays global avec la menace/chantage de voir migrer ces mêmes entreprises avec leurs flux financiers et leurs places de travail…

Eh bien, le gouvernement prend le risque de faire collapser l’économie locale pour la bonne cause bien sûr. Une guerre contre le cash est lancée. celle-ci mène directement à une guerre contre le peuple et contre sa bourgeoisie non globalisée.

Pendant que le peuple est à la peine, HSBC, modèle de vertu comme tout le monde le sait, participe à l’analyse de la situation (« HSBC said in a Nov. 16 report that the economy could lose 0.7 to 1 percentage point of growth over a year »).

Mais ce n’est pas tout!

Le gouvernement indien semble avoir lancé une guerre simultanée contre l’importation d’or.

Les gens du monde entier qui ont un instinct de survie ont compris la magistrale confiscation de leurs biens, menées tambour battant par les banquiers soutenus par des gouvernants politiques complaisants. Beaucoup tentent de se rabattre sur des biens tangibles, comme le cash mais aussi comme l’or, pour échapper à l’emprise de la finance mondialisée.

Eh bien. Il ne sera peut-être bientôt plus possible à l’Inde d’importer de l’or. Si cela devait se confirmer, il en irait de même pour les autres métaux… Regardez l’effet de ces potentielles interdictions  sur les prix.

Price of Silver

Price of Silver

Et voilà une autre confirmation …. La roupie plonge face au roi dollar….

roupie-dollar

Pour pouvoir monitorer le monde, la nouvelle gouvernance mondialiste a besoin d’homogénéiser les moyens de paiement et de comptabilisation à travers la planète. C’est pour cela que vous retrouvez toujours les mêmes banques, les mêmes auditeurs, les mêmes normes comptables, et la même obsession à TOUT dématérialiser et à TOUT numériser. La société sans cash n’en est qu’un des axes.

En attendant, la banque tout comme le casino gagne toujours.les dépôts clients qui sont LA source d’enrichissement des banques ont augmenté de 5,1 trillions de roupies entre le 10 et le 18 novembre 2016.

De quoi préparer de jolis bonus pour les fêtes de fin d’année…

Liliane Held-Khawam

A lire également:

India’s Cash-Canceling Experiment (Bloomberg)

Modi is installing an almost cashless system that will expand banks’ deposits.

Modi has been trying to follow through on promises to attack the shadow economy since he took office in 2014, with mixed results. An offer of amnesty for repatriated funds last year led to declarations of only about 25 billion rupees in tax—20 rupees per person. A separate amnesty that ended in September prompted the declaration of 652.5 billion rupees—about 0.5 percent of GDP, or 500 rupees per capita.

Modi is risking a temporary economic setback from demonetization. Until the Nov. 8 announcement, GDP was on track to increase 7.7 percent this year, and the government had achieved some important goals in its drive to improve business conditions. HSBC said in a Nov. 16 report that the economy could lose 0.7 to 1 percentage point of growth over a year. “It’s going to be very disruptive,” says Diksha Gera, an analyst with Bloomberg Intelligence in Singapore, who expects consumers to postpone spending on big-ticket items such as refrigerators and washing machines, as well as discretionary purchases like expensive apparel. “All of that will definitely take a hit,” she says.

 

:)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :