Evangile au quotidien 28/11/2016:

 

Evangile au Quotidien

 


 

l’EVANGILE AU QUOTIDIEN

« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68

Lundi 28 novembre 2016

Le lundi de la 1ère semaine de l’Avent

Saint(s) du jour : Ste Catherine Labouré, Fille de la charité (1806-1876), St Giacomo de la Marche, prêtre o.f.m. (1391-1476)

Voir le commentaire ci-dessous, ou cliquer ici
Bienheureux Guerric d’Igny : « Un centurion de l’armée romaine vint à lui »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 8,5-11.

En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia :
« Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »
Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. »
Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

Commentaire du jour :

Bienheureux Guerric d’Igny (v. 1080-1157), abbé cistercien
3ème sermon pour l’Avent, 2, (trad. SC 166, p.123)

« Un centurion de l’armée romaine vint à lui »

Ô véritable Israël, sois prêt à aller à la rencontre du Seigneur ! Non seulement sois prêt à lui ouvrir lorsqu’il sera là et frappera à la porte, mais encore va-t’en allègrement et joyeusement à sa rencontre tandis qu’il est encore loin, et, ayant pour ainsi dire pleine confiance pour le jour du jugement, prie de tout cœur que son règne vienne… Que ta bouche puisse chanter : « Mon cœur est prêt, ô Dieu, mon cœur est prêt ! »…

Et toi, Seigneur, viens à ma rencontre, moi qui vais au-devant de toi ! Car malgré tous mes efforts, je ne pourrai pas m’élever jusqu’à ta hauteur à moins que, en te penchant, tu tends ta droite à l’œuvre de tes mains. Viens donc à ma rencontre et vois s’il n’y a pas en moi un chemin d’iniquité ; et si tu trouves en moi un chemin d’iniquité que j’ignore, écarte-le de moi et prends-moi en pitié, conduis-moi par la voie éternelle, c’est-à-dire le Christ, car il est la voie où l’on marche et l’éternité à laquelle on parvient, voie immaculée et demeure bienheureuse.

[Références bibliques : Am 3,12 ; Lc 12,36 ; Lc 14,32 ; 1Jn 4,17 ; Ps 56,8 ; Jb 14,15 ; Ps 138,24]

.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s