La manif pour tous: Trois bonnes raisons d’être à Paris, le 22 janvier, pour la Marche pour la vie-et varia

Trois bonnes raisons d’être à Paris, le 22 janvier, pour la Marche pour la vie

Les « survivants » ont 20 ans et les « 343 salopes » du célèbre manifeste pourraient être leur grand-mère.

Rarement Marche pour la vie aura fait autant parler d’elle que cette année. Jamais campagne de communication pour cette manifestation — menée par les désormais célèbres « Survivants » — n’aura été si relayée : « Campagne anti-IVG : polémique après des publicités parues dans la presse », lisait-on il y a quelques jours, « Des affiches anti-IVG collées sur des Abribus font polémique, JCDecaux porte plainte », découvre-t-on aujourd’hui.

Laurence Rossignol s’étrangle. Aurore Bergé s’indigne : les grands journaux respectables ne devraient pas accepter des annonceurs si détestables. Decaux proclame, quant à lui, urbi et orbi, que les affiches « piratant » ses panneaux seront changées toutes affaires cessantes : rendormez-vous, braves gens, Jean-Claude s’occupe de chasser ces garnements. On croirait Louis de Funès en bonnet de nuit rassurant Claude Gensac au fond de son lit. La transgression a changé de camp. La contre-culture aussi. Les bourgeois ne sont plus ceux que l’on croit. Les « Survivants » ont 20 ans et les « 343 salopes » du célèbre manifeste pourraient être leur grand-mère.
Ça fout un peu le cafard, forcément, aux soixante-huitards.

Si le sujet n’était pas si grave, un tel délire prêterait à rire. Il ne sera bientôt plus possible d’en parler sans faire des courbettes : tu ne prononceras le nom de sa majesté IVG qu’avec respect. Douter de ses innombrables bienfaits c’est déjà blasphémer. On devrait très bientôt créer un hymne, coudre des bannières, apprendre des poèmes aux petits enfants, proclamer le 17 janvier – date à laquelle la loi a été votée – jour férié.

C’est pour tout cela, chers lecteurs de Boulevard Voltaire, que cette année, il y aurait quelques raisons de venir, dimanche, à cette manifestation sans en partager nécessairement toutes les intimes convictions : la première serait, égoïstement, de dénoncer ce délit d’entrave qui pourrait bien faire jurisprudence et s’étendre à d’autres registres que l’avortement. La deuxième, assez logiquement, serait de reconnaître que s’inquiéter du Grand Remplacement ne rime à rien si l’on déserte, soi-même, ledit emplacement en cessant d’avoir des enfants.

Le troisième, tout simplement, serait d’enquiquiner le gouvernement. Avouez que c’est terriblement tentant.
Like
29

tweet

Recevez gratuitement nos articles !

Je souhaite recevoir :

Abonnements
Les éditos de Boulevard Voltaire (chaque matin)
Ce qu’il faut savoir de l’actualité (chaque jour à midi)

J’accepte d’être contacté par les partenaires exclusivement sélectionnés par Boulevard Voltaire

Oui
Non

Gabrielle Cluzel

AUJOURD’HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE
Enquête exclusive : Saint-Denis est-elle toujours en France ?

Gabriel Robin
C’est le Soleil et non l’homme qui est une cause de changement climatique…

Claude Brasseur
Trois bonnes raisons d’être à Paris, le 22 janvier, pour la Marche pour la vie

Gabrielle Cluzel
Primaires de la gauche : le dernier concours des nuls…

Jean-Pierre Pélaez
Notre-Dame-des-Landes : maintenant, c’est sûr, ils ne feront rien !

Marie Delarue
Petit guide de la désinformation en quatre leçons…

J.-P. Fabre Bernadac
Merci aux médias de starifier Abdeslam !

Jonathan Sturel
Quand Donald Trump adresse un sermon aux Européens…

Gregory Vanden Bruel
L’élimination des espèces monétaires : idée absurde ou idée perverse ?

Christophe Servan
SOUVENIRS
Quand François Hollande « prend le thé » à la Grande Mosquée de Paris

Gabrielle Cluzel
Le « racisme anti-blanc » moins grave que le « racisme » envers « d’autres », selon l’INED

Jacques Martinez
Amoureux de la France, réveillez-vous !

Jean-Pierre Maugendre
Les musulmans n’étaient pas au rendez-vous dimanche…

Pierre Marcellesi
Chers Jean, Georges, Stéphane et Bernard…

Père Zanotti-Sorkine
Marine Le Pen, nouvelle responsable des attentats contre Charlie ?

Gabriel Robin
Théorie du genre : les enfants n’en veulent pas !

Altana Otovic
Oui, Valérie Trierweiler est à plaindre…

Gabrielle Cluzel
Dieudonné, piège mortel pour « Jour de colère »

Christine Tasin
Commentaires
ON EN PARLE EN CE MOMENT

Primaire à gauche
Avortement
Trump Président
Climat
Guerre civile en Syrie
Islam

Salah Abdeslam
Emmanuel Macron
François Fillon
Marine Le Pen

Top 30 JOURS
Top de TOUJOURS

1
Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette

36 953 partages
2
Dans le train Toulouse-Agen, lundi soir, un héros s’est levé

17 663 partages
3
Avignon n’est plus en Avignon

11 078 partages
4
Najat ne voit pas quels reproches on pourrait faire au gouvernement !

4 965 partages
5
Najat Vallaud-Belkacem, un ministre si « cocasse »…

3 962 partages
LIVRES
Robert Ménard
Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir

Jean-Claude Gourévitch
L’islamo-business, vivier du terrorisme

Robert Ménard
Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir

Dominique de Villepin
Mémoire de paix pour temps de guerre

Mathieu Detchessahar
Le marché n’a pas de morale

ACTUALITÉ DES DERNIERES 24 HEURES
Louis van Gaal va prendre sa retraite

Il y a 12 heures
Turquie: arrestation du tueur de la Saint-Sylvestre à Istanbul, selon la télévision d’État

Il y a 12 heures
Egypte : huit policiers tués près du Caire

Il y a 12 heures
« »Dieu peut triompher de Trump», dit la fille de Martin Luther King

Il y a 12 heures
La Russie envoie la France en huitièmes de finale

Il y a 12 heures
Le Congo crée la surprise en battant le Maroc

Il y a 13 heures
Poutou lance un appel pour trouver ses parrainages

Il y a 13 heures
Grand froid: pas de coupure d’électricité mardi (RTE)

Il y a 13 heures
ADP: perquisitions chez le PDG

Il y a 14 heures
Egypte: 6 morts dans l’attaque d’un poste de contrôle

Il y a 14 heures
Le dernier homme à avoir marché sur la Lune est mort

Il y a 14 heures
Allemagne: un élu berlinois rattrapé par son passé sous la Stasi

Il y a 14 heures
Serge Dassault : la défense soulève des questions de procédure

Il y a 14 heures
Irlande du Nord: nouvelles élections le 2 mars

Il y a 14 heures
Marine Le Pen a rencontré le chef de la diplomatie polonaise

Il y a 14 heures
Hollande défend l’UE après les propos de Trump

Il y a 15 heures
Payet, Pastore, Falcao : Les 3 infos mercato à retenir ce lundi

Il y a 15 heures
Bretagne: pénurie de beurre dans les biscuiteries

Il y a 15 heures
Kerry dénonce les propos de Trump sur l’Allemagne

Il y a 16 heures
Pas-de-Calais: 120 obus dans un jardin

Il y a 16 heures
Arrestation d’un des hommes les plus recherchés par le FBI

Il y a 16 heures
Nord: une statue du Christ repeinte en rose

Il y a 16 heures
Restaurants « Chez Clément »: le patron écroué

Il y a 17 heures
West Ham aurait donné son accord pour vendre Payet à l’OM, mais…

Il y a 17 heures
Tuerie d’Orlando: la femme de Mateen arrêtée

Il y a 17 heures
Londres ne peut négocier un accord commercial avec Washington avant sa sortie de l’UE

Il y a 17 heures
Grippe aviaire: la Croatie confine ses volailles

Il y a 17 heures
Un artiste contestataire russe demande l’asile

Il y a 17 heures
Déploiement de soldats américains en Norvège

Il y a 18 heures
Déchets nucléaires: le Portugal porte plainte contre l’Espagne

Il y a 18 heures

Boulevard Voltaire 4.11
Les contenus écrits publiés par Boulevard Voltaire sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France

Aller plus loin

Aide
Contact
À propos
Auteurs
Mentions légales

#ONENPARLE

Primaire à gauche
Avortement
Trump Président
Climat
Guerre civile en Syrie
Islam

#ONENPARLE

Salah Abdeslam
Emmanuel Macron
François Fillon
Marine Le Pen

Envoyez vos dons par chèque à : Boulevard Voltaire, BP 4238 – 34544 Béziers Cedex, France

Aide
Contact

Primaire à gauche
Avortement
Trump Président
Climat
Guerre civile en Syrie

Trois bonnes raisons d’être à Paris, le 22 janvier, pour la Marche pour la vie
Aujourd’hui

Les « survivants » ont 20 ans et les « 343 salopes » du célèbre manifeste pourraient être leur grand-mère.

Rarement Marche pour la vie aura fait autant parler d’elle que cette année. Jamais campagne de communication pour cette manifestation — menée par les désormais célèbres « Survivants » — n’aura été si relayée : « Campagne anti-IVG : polémique après des publicités parues dans la presse », lisait-on il y a quelques jours, « Des affiches anti-IVG collées sur des Abribus font polémique, JCDecaux porte plainte », découvre-t-on aujourd’hui.

Laurence Rossignol s’étrangle. Aurore Bergé s’indigne : les grands journaux respectables ne devraient pas accepter des annonceurs si détestables. Decaux proclame, quant à lui, urbi et orbi, que les affiches « piratant » ses panneaux seront changées toutes affaires cessantes : rendormez-vous, braves gens, Jean-Claude s’occupe de chasser ces garnements. On croirait Louis de Funès en bonnet de nuit rassurant Claude Gensac au fond de son lit. La transgression a changé de camp. La contre-culture aussi. Les bourgeois ne sont plus ceux que l’on croit. Les « Survivants » ont 20 ans et les « 343 salopes » du célèbre manifeste pourraient être leur grand-mère.
Ça fout un peu le cafard, forcément, aux soixante-huitards.

Si le sujet n’était pas si grave, un tel délire prêterait à rire. Il ne sera bientôt plus possible d’en parler sans faire des courbettes : tu ne prononceras le nom de sa majesté IVG qu’avec respect. Douter de ses innombrables bienfaits c’est déjà blasphémer. On devrait très bientôt créer un hymne, coudre des bannières, apprendre des poèmes aux petits enfants, proclamer le 17 janvier – date à laquelle la loi a été votée – jour férié.

C’est pour tout cela, chers lecteurs de Boulevard Voltaire, que cette année, il y aurait quelques raisons de venir, dimanche, à cette manifestation sans en partager nécessairement toutes les intimes convictions : la première serait, égoïstement, de dénoncer ce délit d’entrave qui pourrait bien faire jurisprudence et s’étendre à d’autres registres que l’avortement. La deuxième, assez logiquement, serait de reconnaître que s’inquiéter du Grand Remplacement ne rime à rien si l’on déserte, soi-même, ledit emplacement en cessant d’avoir des enfants.

Le troisième, tout simplement, serait d’enquiquiner le gouvernement. Avouez que c’est terriblement tentant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s