LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 842 : Un uniforme qui reprend du galon ,

LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 842 : Un uniforme qui reprend du galon ,
N°842, 31 mars – 6 avril 2017
Édito

Un uniforme qui reprend du galon
Au cours du mois de mars dernier, un invité de marque quittait l’atelier de restauration de Raphaëlle Déjean : l’habit de colonel de chasseur à cheval de la garde impériale de Napoléon. Mais revenons sur les derniers mois de vie de cette pièce de collection unique.
À l’issue de l’exposition « Napoléon-Wellington : destins croisés » au musée Wellington de Waterloo (21 mars-31 juillet 2015), la Fondation Napoléon et les musées de Sens s’entendent sur un partenariat pour la restauration de l’uniforme (matérialisé en mars 2016 par la signature d’une convention).
Après avoir passé six mois dans le noir complet, l’habit rejoint les réserves du musée de l’Armée, accompagné du gilet et de la culotte de l’Empereur appartenant aux collections de la Fondation Napoléon. Et, en guise de baroud d’honneur avant sa restauration, et à l’occasion de l’exposition « Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire » au musée de l’Armée (6 avril-24 juillet 2016), l’uniforme est mannequiné avec le gilet, la culotte et le chapeau que l’Empereur portait à Sainte-Hélène.
Cette présentation, réunissant pour la première fois les pièces de différentes institutions, illustra de la plus belle des manières le lancement d’une souscription patrimoniale par la Fondation Napoléon, afin de recueillir le financement nécessaire à la restauration de l’habit. 230 personnes ont répondu à cet appel : qu’elles en soient remerciées au nom de la Fondation Napoléon et de la ville de Sens. Leurs généreux dons ont permis en août 2016 de confier aux mains expertes de la restauratrice Raphaëlle Déjean le précieux uniforme. Plus de six mois ont été nécessaires pour défaire ses anciennes restaurations, le dépoussiérer et le consolider pour enfin lui redonner son intégrité et sa majesté.
Cet habit historique est aujourd’hui revenu aux musées de Sens où il sera présenté au public dans les prochaines semaines. Il retournera ensuite à l’abri de la lumière dans les réserves du musée, où le textile pourra se reposer de ces nombreuses péripéties. Et qui sait, d’ici quelques mois, une prochaine exposition pourrait le faire voyager à l’autre bout du monde ?

Élodie Lefort
Responsable des collections de la Fondation Napoléon
Entre le 3 et le 16 avril, pendant les vacances scolaires de Pâques, la bibliothèque Martial-Lapeyre est ouverte lundi et mardi, 13h – 17h ; jeudi, 10h – 15h ;
fermeture mercredi et vendredi.
Livre du mois
L’Empire libéral, par Éric Anceau
Une somme indispensable pour comprendre un aspect méconnu du Second Empire : la tentative avortée d’instaurer un régime libéral à la fin du règne de Napoléon III. Cette publication a fait l’objet d’un mécénat de la Fondation Napoléon.
Découvrir l’ouvrage
Actualités
Interview > Restaurer et mettre en scène l’uniforme de Napoléon porté à Sainte-Hélène

À l’occasion des Journées européennes des métiers d’art les 31 mars et 1er avril, retrouvez l’interview que Raphaëlle Déjean et Gaëtan Leudière ont accordée à napoleon.org au sujet de leur travail sur l’uniforme que Napoléon porta à Sainte-Hélène, restauration qui fit l’objet d’une souscription en 2016 de la Fondation Napoléon.

Lire l’interview | Voir l’album photo de la restauration
En savoir + sur les JE des métiers d’art
Découvrir une autre restauration : celle du nécessaire du Maréchal Soult
Patrimoine > Lancement d’un mécénat pour réhabiliter le pont de pierre de Bordeaux

Avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, Bordeaux Métropole lance une souscription adressée aux entreprises comme aux particuliers, en vue de réhabiliter son pont de pierre construit sur ordre de Napoléon à partir de 1810. Cet appel au don se poursuivra tout au long des travaux, jusqu’à l’été 2018.

En savoir + | Faire un don en ligne
Bicentenaire > 4 avril 1817 : mort du maréchal Masséna
Après avoir survécu aux nombreuses batailles qu’il n’a jamais boudées sous l’Empire, le duc de Rivoli et prince d’Essling – André Masséna – meurt peu après la chute de Napoléon, à l’âge de 58 ans, terrassé par la tuberculose.
– Lire l’article de Jacques Garnier sur André Masséna, duc de Rivoli, prince d’Essling, maréchal de l’Empire. Son rôle dans la campagne de 1809 ;
– Voir un portrait des enfants du maréchal, dix ans avant le décès de leur père : Jacques Prosper Masséna, Comte d’Essling, et son frère François Victor, par Jean-Baptiste Jacques Augustin ;
– Écouter l’émission 2000 ans d’histoire (France Inter) consacrée à André Masséna (durée : 20 min. ; Partie 1 ; Partie 2).
Image : Portrait du général Masséna en 1796-1797 par Jean-Baptiste Jacques Augustin
Éphéméride > 31 mars 1851 : Foucault expérimente son pendule en public au Panthéon
Spécialiste de la physique de la lumière, Léon Foucault entre dans l’histoire des sciences le 31 mars 1851 en démontrant la rotation de la Terre sur elle-même, grâce au déplacement du mouvement oscillatoire d’un pendule qu’il accroche sous le toit du Panthéon à Paris. Perfectionnant le gyroscope l’année suivante, il est fait officier de la Légion d’honneur onze ans après l’expérience du pendule.
En savoir + | Voir le pendule en action
Jeunes Historiens
Napo Doc > Le sacre de Napoléon Ier
Pourquoi Napoléon a-t-il voulu être sacré empereur ? Qui était présent ? Où a eu lieu la cérémonie ? Comment s’est-elle déroulée ? Toutes les réponses – et plus encore – dans ce nouveau Napo Doc !
Lire le Napo Doc
Info + > Atelier-spectacle jeune public « dans le bureau du baron Haussmann » en avril
À l’occasion de son exposition « Paris Haussmann », le pavillon de l’Arsenal à Paris propose tous les dimanches du mois d’avriljusqu’au 7 mai 2017 un atelier-spectacle accessible aux jeunes de 8 à 14 ans sur le thème du « bureau du baron Haussmann ».
En savoir +
Ressources en ligne
Billet de blog Gallica/BnF > Une île trop petite pour sa légende : Sainte-Hélène sur Gallica, par Charles-Éloi Vial
Charles-Éloi Vial, conservateur chargé de collections « manuscrits modernes et contemporains » au département des Manuscrits de la BnF, part sur la piste de Sainte-Hélène à travers les ressources écrites et iconographiques conservées à la Bibliothèque nationale de France.
Lire le billet
En bref

La bague de l’amour de jeunesse de Napoléon adjugée à l’association Bonaparte à Valence. En savoir +
Une solution pour sortir le canot de l’Empereur du musée de la Marine ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s