Fondation Napoleon:Jeux d’Empire- Et Varia

Jeux d’Empire
Depuis cette semaine, la Bibliothèque Marmottan, à Boulogne, présente une nouvelle exposition : « Jeux d’Empire » offre un aperçu fascinant de la pratique et de l’iconographie des jeux pendant le Premier Empire. Ce n’est pas, comme on pourrait l’imaginer, une modeste collection de divertissements archaïques conçus pour les enfants. Car le monde du jeu faisait autant partie du monde adulte, et touchait tous les groupes sociaux.
L’exposition se concentre principalement sur les jeux de cartes et les jeux de société, caractérisés par des éléments de stratégie ou de hasard ou une combinaison des deux. Le plus souvent, ils impliquaient un pari, augmentant l’intérêt du défi et l’excitation de la prise de risque. En tant que tels, ils devinrent l’objet d’une régulation croissante. En 1806, Napoléon fit interdire les maisons de jeux de hasard dans tout l’Empire, à l’exception de Paris et des villes qui vantaient leurs eaux thermales. Comme souvent, cette législation fit se développer une activité clandestine, mais aussi porté création, dans les villes où le jeu était autorisé, des casinos modernes.
Les cartes à jouer attirèrent également l’attention du gouvernement d’un point de vue de la symbolique. La Révolution avait logiquement supprimé les références royales des cartes d’image traditionnelles, et sous Napoléon l’administration apporta d’autres modifications au design et à l’iconographie des cartes à jouer. À partir de 1808, les cartes impériales portèrent désormais les effigies des figures historiques telles que César et Charlemagne …. Notre objet du mois en est un magnifique témoignage.
Jeux, jeux d’argent, législation …
Il n’y a rien de nouveau sous le soleil !

Rebecca Young
web éditrice napoleon.org/en
Fondation Napoléon
Cercle d’études > Schwarzenberg et Bismarck : deux bonapartistes inavoués ?

Pour la prochaine conférence du Cercle d’études de la Fondation Napoléon, ouverture des inscriptions le mercredi 26 avril 2017. Jean-Paul Bled évoquera « Schwarzenberg et Bismarck : deux bonapartistes inavoués ? » le mardi 2 mai 2017 à 18h à la Fondation Napoléon, salle Baron Gourgaud.

En savoir +
Objet du mois
Jeu de carte impérial
Sous le règne de Napoléon Ier, la rationalisation touche aussi le domaine des jeux de cartes, suivant un plan visant à réglementer la fabrication de ces jeux à des fins fiscales. Cette réforme est l’occasion de mettre au goût du jour les figures bien connues qui illustrent les cartes ; c’est le peintre Jacques-Louis David qui en sera chargé.
Découvrir ce jeu
Actualités
5 MAI 2017…

À 18h30, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, messe en mémoire de Napoléon Ier et des soldats morts pour la France. En présence de SAI le Prince Napoléon.
Messe ouverte au public, dans la limite des places disponibles.
– À 18h, dépôt de gerbes au nom de la maison Impériale, de la Fondation Napoléon, du Souvenir, et des Ajacciens de Paris, au pied du tombeau de l’Empereur (strictement sur invitation).
21 AVRIL 1808…

Neveu de l’Empereur Napoléon Ier, fils de Louis roi Hollande, Louis-Napoléon, né le 21 avril 1808, fut élevé par sa mère la reine Hortense dans le souvenir de l’Empire perdu… Persuadé de son destin, il fut élu en 1848 premier Président de la République française, avant de restaurer l’Empire avec le coup d’État du 2 décembre 1851. Puis ce fut la défaite de 1870 et l’exil… Retrouvez notre dossier thématique consacré à Napoléon III
Distinction

Ancien directeur du livre et de la lecture au ministère de la Culture et de la Communication et président du Centre national du livre (2005-20091), directeur des éditions Perrin, Benoît Yvert a été nommé chevalier de la Légion d’Honneur, dans la promotion du 14 avril 2017. Il a notamment écrit une Histoire de la Restauration (1814-1830) : naissance de la France moderne, en collaboration avec Emmanuel de Waresquiel (1996),
et dirigé Premiers ministres et présidents du Conseil : histoire et dictionnaire raisonné des chefs du gouvernement en France (1815-2002), (2002).
Nous adressons nos chaleureuses félicitations à Benoît Yvert.
Expo > Jeux d’Empire à la Bibliothèque Marmottan de Boulogne

Cette exposition sur le jeu et le divertissement sous Napoléon Ier, vient rappeler le rôle législateur de Napoléon en matière de divertissement, et les enjeux qui courent entre 1790 et 1830 entre pouvoir et jeu, pouvoir du jeu, jeux de hasard et d’argent. Elle met en scène la figure du joueur, les espaces de pratique, et les règles des jeux utilisés au début du XIXe siècle. De très belles pièces, mises en valeur par une scénographie attrayante et vivante : à ne pas manquer ! Jusqu’au 29 juillet 2017.

En savoir +
Parutions

– Le défi de l’enracinement napoléonien entre Rhin et Meuse, par Pierre Horn : en savoir +
– Quatre-vingt quinze. La Terreur en procès,
par Loris Chavanette : en savoir +
– « Les affaires d’État sont mes affaires de coeur ». Lettres de Rosalie Jullien, une femme dans la Révolution 1775-1810, présentées par Annie Duprat : en savoir +
Presse

Quelques articles napoléoniens à retenir :

dans La Sabretache n° 210, l’article Charger pour l’Empereur, par Gilles Boué (pp. 36-40). Commander le n° ;
dans L’Histoire n°434, l’article de Dominique Julia, L’école normale de l’An III, une expérience révolutionnaire qui sera bientôt reprise par Napoléon en 1810, (pp.66-71). Commander le n°.

Jeunes Historiens
Parution > Visites de l’expo « France-Allemagne(s). 1870-1871 »

Dans le cadre de son exposition France-Allemagne(s) (1870-1871). La guerre, la Commune, les mémoires, le musée de l’Armée propose des visites ciblées pour les jeunes historiens entre 9 et 12 ans. Elles auront lieu les 26 avril, 10 mai, 7 juin et 28 juin à 14h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s