La lettre de la fondation Napoléon du 16/06/2017


N°853, 16 – 22 juin 2017
Édito
France/Mexique : Guerre et paix
Cette année marque le 150e anniversaire de l’exécution de Maximilien Ier, éphémère empereur du Mexique parachuté dans la contrée par les souverains français et britannique, avec l’accord de son frère, l’empereur d’Autriche-Hongrie. Le funeste événement du 19 juin 1867 entérine treize ans de silence diplomatique entre la France et le pays dont elle avait pourtant reconnu l’indépendance en 1830, avant de se lancer dans sa conquête à partir de 1861.
Par un retournement de situation dont l’Histoire a le secret, l’avènement en 1876 d’un nouveau dirigeant mexicain, Porfirio Díaz, pourtant héros de la résistance anti-française et de la reprise de Mexico aux envahisseurs, va entraîner le retour d’échanges bilatéraux et commerciaux positifs entre les deux pays dans les années 1880.
Ces relations ne s’interrompront plus, sauf durant la Seconde Guerre mondiale, le Mexique ne reconnaissant ni l’Allemagne nazie, ni l’État français. Aujourd’hui, le passé se contemple sereinement : la terrible bataille de Camerone du 30 avril 1863 est un souvenir porté avec fierté par la Légion étrangère dans un esprit de respect mutuel avec l’armée mexicaine. Et au-delà de l’aspect politique et économique, les échanges entre la France et le Mexique sont aussi culturels à l’exemple de deux grands succès : en 2009, le Salon du livre de Paris invite le Mexique et accueille 198 150 visiteurs – un record de fréquentation inégalé à l’époque depuis sept ans ; en 2016, l’exposition au Grand Palais des chefs d’œuvres des peintres mexicains Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo connaît un engouement similaire.
Le monde napoléonien n’est pas en reste, et le 5 juillet prochain, Son Excellence, M. Juan Manuel Gómez-Robledo, ambassadeur du Mexique en France, invitera les passionnés d’histoire à un colloque sur le thème « L’intervention française au Mexique (1862-1867). un conflit inattendu, une amitié naissante », événement hébergé par l’École militaire et soutenu par le Service historique de la Défense, le Souvenir napoléonien et la Fondation Napoléon. Vous avez jusqu’au 22 juin pour vous inscrire et célébrer cette nouvelle rencontre enrichissante entre les deux pays.

Marie de Bruchard
Web éditrice sur napoleon.org/fr

Fondation Napoléon
Cercle d’études > Comprendre les guerres de Vendée
Pour la prochaine conférence du Cercle d’études de la Fondation Napoléon et en partenariat avec l’Institut catholique d’études supérieures de La Roche-sur-Yon, ouverture des inscriptions le mercredi 21 juin 2017 : Michel Chamard évoquera le thème « Comprendre les guerres de Vendée » le mardi 27 juin à 18h.

La sélection de l’été 2017 de l’équipe
Découvrez la sélection de livres pour cet été que vous proposent les membres de l’équipe de la Fondation Napoléon.

Horaires d’été de la bibliothèque Martial-Lapeyre
Du 3 juillet au 1er septembre, la bibliothèque de la Fondation Napoléon sera ouverte lundi et mardi, de 13h à 17h ; jeudi, de 10h à 15h.
Fermeture mercredi et vendredi.
Objet du mois
Le phonautographe d’Édouard-Léon Scott de Martinville
Graham Bell, Edison, Tesla… autant de noms célèbres qui ont fait l’histoire de l’enregistrement et de la transmission du son, du gramophone au téléphone. Mais il est un pionnier français qui mérite la même attention pour le « stockeur » de son – le phonautographe – qu’il mit au point sous le Second Empire : Scott de Martinville.
Actualités
Musée > Acquisition du tablier et de papiers d’Oudinot par le musée de la Franc-maçonnerie

Le musée de la Franc-maçonnerie a pu préempter grâce au Service des musées de France, deux lots provenant de la vente du mobilier du château de Malicorne ayant appartenu à la famille du maréchal Oudinot. Le musée acquiert ainsi le tablier maçonnique ainsi que des papiers du maréchal Oudinot, dont certains sont relatifs à l’administration du Grand Orient de France.

En savoir +

Expo > Caroline, sœur de Napoléon, reine des arts

Du 30 juin au 1er octobre 2017, le musée des beaux-arts d’Ajaccio, au palais Fesch, présente une exposition sur les collections artistiques de Caroline Bonaparte, soeur de Napoléon, épouse de Joachim Murat et reine de Naples.

En savoir +

Parutions
Louise Lannes, duchesse de Montebello, par Régis de Crépy
En savoir +
Vivant Denon ou l’âme du Louvre,
par Jean Marchioni
En savoir +
Éphéméride > 19 juin 1867 : mort de Maximilien Ier, empereur du Mexique
Point ultime de la campagne du Mexique orchestrée par la France et la Grande-Bretagne, le 19 juin 1867 est exécuté Maximilien de Habsbourg, le frère de François-Joseph, empereur d’Autriche-Hongrie. Les souverains européens l’avaient placé sur le nouveau trône du Mexique, terre  occupée que durant six ans.
Découvrir le tableau de Manet de l’Exécution de Maxmilien Ier
Retrouver notre dossier thématique sur la campagne du Mexique
Ressources en ligne
La collection Rumsey : des cartes historiques à télécharger
L’université de Stanford a mis en ligne la collection de David Rumsey, président des Cartography Associates, une société de production numérique basée à San Francisco. Il s’agit sans doute de la plus grande collection de cartes géographiques, géologiques, maritimes ou célestes au monde.
En bref
  • Napoléon : son mariage ruineux avec Marie-Louise d’Autriche. Consulter
  • Photos d’un appartement Second Empire à Paris. Consulter
  • Plus de 550 figurants attendus sur le champ de bataille de Waterloo. Consulter
  • Quelles missions Bonaparte assigne-t-il au Conseil d’État et aux conseils de préfecture ?  Consulter
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s